Langue Issue
Recherche
POUR UN RETOUR PAR LA MÉMOIRE SUR LES LEÇONS ET LES DONNÉES À RETENIR
Issue 51

Un éminent universitaire – qui venait à peine d’être nommé responsable d’un nouveau secteur ou département officiel en charge de collecter le patrimoine populaire de son pays – est dernièrement entré en contact avec notre revue pour nous demander par où et de quelle façon entamer sa mission.

Lire la suite
LA ‘ITA : PATRIMOINE DE LA MÉMOIRE COLLECTIVE ET CAPITAL SYMBOLIQUE L’exemple de la ‘Ita mellalienne
Issue 51

Le chant de la ‘Ita est considéré comme l’un des moyens par lesquels les populations formulent leurs besoins et leurs aspirations. Ils y expriment leurs joies et s’en servent pour l’éloge aussi bien que pour la satire. La ‘Ita représente un genre de chant populaire marocain relevant d’une des plus anciennes formes d’expression que l’homme ait inventées et investies de ses expériences, visions et conceptions.

Lire la suite
L’IMAGE DU CONJOINT DANS LES CONTES ET PROVERBES POPULAIRES TUNISIENS
Issue 51

Nous avons choisi de mettre l’accent sur L’image du conjoint dans les contes et les proverbes tunisiens à travers le dépouillement de divers fragments puisés dans le recueil du patrimoine populaire pour essayer de suivre l’évolution de la représentation par la société tunisienne du statut du conjoint à l’intérieur de l’institution familiale.

Lire la suite
RIEN N’EST VRAI, TOUT EST PERMIS Notes sur le jeu appelé La croyance des Haschischins
Issue 51

Le jeu appelé La croyance des Haschischins est inspiré du roman historique ALAMUT de l’écrivain slovène Vladimir Bartol. Les événements qui constituent la toile de fond de ce jeu s’échelonnent sur différentes périodes historiques au cours desquelles se sont déroulés des conflits opposant deux sociétés secrètes qui s’étaient formées au Moyen-âge en rapport avec les Croisades. La première est celle des Haschischins (Assassins) qui sont d’origine arabe ; et la seconde est celle des Chevaliers du Temple qui sont venus d’Europe.

Lire la suite
LES DIMENSIONS CULTURELLES ET SOCIALES DES JEUX POPULAIRES
Issue 51

Le jeu constitue l’un des piliers de l’éducation sociale. Il permet à l’enfant de se développer, d’acquérir une expérience sociale et culturelle fondée sur des règles de participation et des rôles sociaux bien définis. Le jeu est en effet porteur de valeurs de communication qui préparent l’enfant à devenir un acteur important au sein de la société, en lui apprenant les principes d’association, d’engagement et de coopération.

Lire la suite
L‘AOUD : L’instrument musical, les étapes de sa fabrication, son évolution
Issue 51

L’étude met en lumière l’importance de l’instrument appelé l’aoud (ou l‘oud) et la place qu’il occupe dans l’orchestre oriental. Elle souligne les étapes de son évolution, son mode de fabrication et les différentes écoles qui y sont liées, mais aussi les parties et les composantes de cet instrument ainsi que les différents types d’aoud.

Lire la suite
DISCOURS CULTUREL ET SOCIÉTÉ Une approche anthropologique et linguistique
Issue 51

L’étude a pour objectif de clarifier certains des éléments fondamentaux qui ont fait au long des siècles le lien entre le discours culturel et la société, en mettant en évidence les divers concepts anthropologiques qui sous-tendent les modèles culturels qui ont formé les structures mentales des différentes sociétés.

Lire la suite
LA TENTE D’OULED SIDI NAYL Un espace pour la préservation de l’héritage culturel et la pratique des us et coutumes
Issue 51

L’étude porte sur le patrimoine culturel – métiers, artisanat – qui constitue le fondement de notre identité, étant édifié sur le legs de nos aïeux que les générations ont su sauvegarder au long des siècles, en se transmettant d’époque en époque ce patrimoine. La connaissance d’un tel héritage nous aide en outre à être davantage conscients de nos propres racines et plus à même de comprendre l’importance des autres peuples et cultures. 

Lire la suite
LES RITES DE PASSAGE CHEZ LES TRIBUS DE ZAYYANE AU MAROC
Issue 51

Les rites constituent autant de chemins tout tracés pour accomplir des pratiques ou des règles religieuses ou sociales en rapport avec des circonstances particulières, telles que la naissance, la circoncision, le mariage, la mort, etc. On parle alors de « rites de passage ».  La formation sociale joue un rôle essentiel dans la préservation des us et coutumes en tant qu’ils constituent une part de l’identité qui les élève fort souvent à la hauteur des croyances. 

Lire la suite
CROYANCES ET RITES DE LA FERTILITÉ DANS LE PATRIMOINE POPUALIRE ALGÉRIEN Une approche anthropologique
Issue 51

L’étude porte sur l’un des aspects du patrimoine populaire : les croyances collectives à l’intérieur de la famille, en tant que celle-ci constitue une cellule sociale structurée, fondée sur la complémentarité et destinée à accomplir de nombreuses fonctions au regard de la culture sociale. Cette cellule est également de nature à concilier les anciennes et les nouvelles croyances, mais aussi à les transmettre d’une génération à l’autre, de sorte à combler des besoins psychologiques et sociaux, notamment ceux qui ont un rapport avec l’inconnaissable qui est enfoui en chacun. 

Lire la suite