Langue Issue

Lire dans cette édition

LA DANSE DE HOUBI : UN RITE DE PASSAGE ET DE RETROUVAILLES AVEC LES TEMPS MYTHIQUES
La houbi est une célèbre danse populaire collective exécutée d...

LES ELEMENTS JUDAÏQUES DANS LA SOURCE DES FONDEMENTS DE LA SAGESSE, OUVRAGE ATTRIBUE A AL BUNÎ L’exemple d’Ahyashrahya
L’étude débouche sur les résultats suivants l’ouvrage intitul&eacut...

‘’L’AJUSTEMENT’’ : SA NATURE, SA SIGNIFICATION ET SES REFERENTS DANS LE DOMAINE MUSICAL Une explication des normes musicales et sociologiques de la performance ajustée au public
Parler d’’’ajustement’’ concernant la performance des instruments de m...
40
Issue 40
Vous pouvez télécharger la question (PDF) à partir de ce lien
LE FOLKLORE : UN LANGAGE POUR LA COMMUNICATION ENTRE LES CIVILISATIONS
Issue 40

Suzanne Youssef

Ecrivain. Egypte

 

Le folklore est l’héritage culturel oral qui passe de génération en génération au moyen de la transmission par la parole et les textes écrits ou enregistrés. Il comprend la musique, la littérature, le théâtre, les éléments plastiques tels qu’ils sont actualisés par les arts et métiers et par les représentations intellectuelles, les pensées et les méditations que véhiculent la littérature populaire mais aussi les différentes pratiques. Ces éléments qui appartiennent à la culture audiovisuelle et intellectuelle se mélangent et interagissent, mais il y en a toujours un qui prend le dessus sur les autres.

La littérature populaire est l’un des domaines importants du folklore. Elle est désignée par les expressions ‘’littérature orale’’ (oral literature) ou ‘’art du langage’’ (verbal art)  ou encore ‘’littérature expressive’’ (expressive literature). Le conteur se sert de la performance théâtrale en tant que moyen de communication entre destinateur et destinataire.

L’étude des textes populaires est, d’un autre côté, considérée comme une source d’information dont se nourrit l’histoire des hommes dans la mesure où ces textes sont révélateurs des croyances et des comportements tant gestuels qu’intellectuels.

Le folklore est donc la science qui met en évidence l’ensemble des croyances et des coutumes héritées du passé par tel ou tel peuple et transmises d’une génération à l’autre, chacune d’entre elles se chargeant de reformuler les textes anciens de façon à les adapter à leur époque et à leur mode de vie. Les matières folkloriques sont donc des matières ductiles, susceptibles d’être modifiées, et c’est pourquoi elles peuvent se transmettre à travers les époques en tant que legs essentiel à la vie de la communauté.

On ne saurait nier la dimension universelle du folklore, même si celui-ci a un caractère local. Car si les textes tirent leur importance de leur ancrage local leur valeur réside en fait dans la facilité avec laquelle ils sont diffusés et circulent à travers l’espace. Les racines de la littérature populaire sont anciennes et remontent aux plus vieilles civilisations, et c’est pourquoi l’étude des textes populaires des civilisations de l’orient et de l’occident revêt une grande importance quant à la compréhension des relations entre ces deux versants de la culture universelle.

L’étude des textes venus des différentes civilisations ne peut que renforcer et affiner la compréhension entre les peuples. Quand bien même un conte ou un récit partagerait avec un autre l’élément essentiel de sa structure il n’en reste pas moins que la traduction qui permet le passage d’une culture à une autre introduit une autre vision plus en cohérence avec la culture du nouveau destinataire. Le texte populaire admet la lecture plurielle, et c’est pourquoi il s’avère ‘’recevable’’ par-delà le changement de lieu et d’époque.