Langue Issue
Nous contacter
TOUJOURS FIDELES À NOUS-MÊMES, NOUS FÊTONS NOTRE CINQUANTIEME NUMÉRO
Issue 50

Au milieu de cette vague de souffrances qui a assailli le monde du fait de la propagation du Coronavirus, avec son cortège de pertes, de deuils, de douleurs et de restrictions touchant à tous les aspects de la vie, l’expérience du Royaume de Bahreïn et de son peuple apparaît comme l’une des plus avancées au monde, en matière de lutte contre la pandémie, et cela grâce aux multiples mesures préventives mises en œuvre. Tout un chacun a pu le constater en regardant l’action menée par les dirigeants du pays pour faire parvenir diverses formes de soutien à la population afin de lui faciliter la vie et de mettre le pays et ses habitants à l’abri des risques et menaces liés à ce fléau

Lire la suite
LES ORIENTATIONS DU MOUVEMENT DE PUBLICATION DE LA CULTURE POPULAIRE ARABE : L’EXEMPLE DE LA REVUE LA CULTURE POPULAIRE
Issue 50

L’étude des orientations quantitatives et qualitatives des matières de la culture populaire constitue l’une des nouvelles branches des études récentes sur la culture populaire. Le travail sur ces diverses orientations – que l’on appelle aussi études bibliométriques – fait partie des approches scientifiques mises en œuvre dans le domaine des bibliothèques et de l’information.

Lire la suite
UN PATRIMOINE UNIVERSEL : EL MOSSALIA ET UNE PHILOSOPHIE : SE PROSTERNER DEVANT DIEU SUR UNE SURFACE TRESSÉE
Issue 50

Du désert d’Arabie nous vient l’idée de moussalia (littéralement : qui sert à la prière) des musulmans qui est confectionnée dans des matériaux qui furent au tout début des feuilles de palmier tressées, évoluant par la suite jusqu’à la soie naturelle. Le musulman ne se sépare guère de sa moussalia, qu’il soit chez lui ou à la mosquée pour les nombreuses prières qui se succèdent au long de la journée. Il n’est pas à cet égard une seule demeure de musulman qui ne compte au moins une moussalia.

Lire la suite
EUROPEANA LA DOCUMENTATION ELECTRONIQUE DU PATRIMOINE EUROPÉEN
Issue 50

L’expansion des bibliothèques numériques à travers le monde et cette invasion massive que représenta le projet américain de Bibliothèque Google dont la mise en œuvre s’accompagna de projets et d’accords de coopération avec de nombreuses bibliothèques à travers le monde, parmi lesquelles celle de la ville de Lyon mais aussi bien d’autres bibliothèques européennes, ouvrant à Google l’accès aux trésors que recèlent ces bibliothèques pour les numériser, amenèrent les Ministres européens de la culture à se mobiliser pour protéger leur patrimoine commun.

Lire la suite
LES MOUCHARABIÉS ET LES FENÊTRES SAILLANTES DANS L’ARCHITECTURE YÉMÉNITE
Issue 50

L’architecture yéménite s’adosse à une longue histoire riche en demeures et constructions que certains spécialistes font remonter au deuxième millénaire avant J-C. Le sol rocheux d’une large partie du territoire a amené les populations à faire des montagnes le fondement de leur civilisation urbaine. Depuis les temps les plus reculés, ils procédaient à la taille, à la sculpture et à la décoration de la pierre pour construire leurs villes, temples et routes où ils gravaient les formes et dessins qui allaient conserver les faits et gestes qui ont marqué  leur histoire. 

Lire la suite
LE SAVOIR-FAIRE ARTISANAL TRADITIONNEL FACE AUX MUTATIONS DE LA VIE MODERNE Du tissage des zhahayir à celui des housses des climatiseurs à eau dans la région de Marwi au Nord-Soudan
Issue 50

L’étude de l’artisanat traditionnel fondé sur les matériaux provenant du palmier dans la région de Marwi peut contribuer, selon les sciences du folklore, à comprendre l’héritage culturel de cette province du Soudan à travers ses multiples manifestations, qu’il s’agisse de littérature populaire, d’us et coutumes, de croyances, de savoirs traditionnels, d’arts de la scène ou de culture matérielle.

Lire la suite
L’HÉROÏSME ET LA RÉVOLTE DANS LA SENSIBILITÉ DU PEUPLE ÉGYPTIEN L’exemple du mawwal d’Adham al Charqawi
Issue 50

Tel qu’il est peint dans le mawwel (poème chanté), Adham al Charqawi est le symbole de la révolte contre tout ce qui porte atteinte à la société. Son oncle a été injustement tué, il vengea sa mort, mais au regard du droit il devint un criminel et un hors la loi. Mais la sensibilité populaire poussa les gens à prendre son parti et à le soutenir dans son combat contre l’iniquité et l’esclavage qui opprimaient cette société. Ce qui est certain, en revanche, c’est que la version officielle s’oppose au récit populaire. Elle dit que, dès qu’il a appris le meurtre de son oncle, Adham a pointé du doigt les autorités et pris la résolution de se venger de la police.

Lire la suite
LA DANSE D’AL HOUARA Une approche socio-ethnographique
Issue 50

Il suffit de regarde les danses folkloriques marocaines qui brillent de tous leurs feux lors des spectacles présentés aussi bien dans le cadre des festivals culturels que dans les différentes fêtes populaires pour être envahi et subjugué par un mélange de sensations où la plaisir se confond avec l’étonnement et tout un ensemble de sentiments difficiles à décrire ou, même, à nommer. Ce sont peut-être ces réactions inexplicables qui poussent certains chercheurs, comme l’auteur de ces lignes, à ne pas s’arrêter au seuil de l’étonnement et à mobiliser leurs capacités intellectuelles pour examiner par le moyen de l’intelligence analytique ces danses et tenter d’en saisir les multiples significations. 

Lire la suite
FORMATION ET MÉCANISMES DE LA SCANSION CHEZ LES APOLOGISTES ÉGYPTIENS
Issue 50

Il apparaît à l’examen de la performance in presentia du chant des meddahîn (apologistes du Prophète) que la plupart d’entre eux ne peuvent concrètement donner le rythme approprié à leur chant qu’au moyen de deux « instruments » qui ont ici un rôle essentiel : le doff (tambourin), de toutes dimensions, et les applaudissements (paume contre paume).

Lire la suite